Translations: Vita Obscura & Icône

Traduction de l’allemand “Vita Obscura”, de Simon Schwartz. Paru en mai 2015 aux éditions Ici-même.

Vita_Obscura_Cover_web1

Dans tous les domaines, les sciences, les arts, la politique, on rencontre des hommes et des femmes à l’existence surprenante, à la destinée farfelue, aux inventions stupéfiantes, dont la Grande Histoire ne retient pas toujours les noms, qui ne gagnent pas forcément leur entrée dans les dictionnaires. Simon Schwartz s’est attaché à 33 de ces personnages remarquables. S’emparant de ces quelques figures du passé, il crée une bande dessinée remarquablement moderne; chacune de ces vies se voit traitée selon un style narratif et graphique qui lui est propre, correspondant au sujet, à l’époque. Comme un curriculum vitae soigneusement rédigé, dessiné et composé de chacun de ces illustres inconnus ou excentriques célèbres.

Traduction de l’allemand “Icône”, de Simon Schwartz. Paru en 2018 aux éditions Ici-même.

Icone_C1_web

Gleb Botkine, fils du médecin personnel de Nicolas II de Russie, est épris depuis l’enfance d’Anastasia, la fille du tsar, avec laquelle il a grandi. Son destin bascule quand la famille impériale est massacrée à la suite de la révolution d’Octobre.
Mais qui est cette jeune femme qui, des années plus tard, se prétend rescapée de la tuerie, et en laquelle Gleb, comme tant d’autres, reconnaît la descendante de la maison Romanov ?
Puisant dans l’histoire politique et religieuse de la Russie, Simon Schwartz mêle à l’histoire vraie d’Anastasia Nikolaïevna une réflexion sur l’image et son pouvoir.